Politique de la recherche

Exterieur du site Saint-Charles
  • L’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (UPVM3) est reconnue pour ses travaux dans les domaines des Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines et Sociales. Son activité scientifique repose sur 23 Unités de Recherche (UR) et Unités Mixtes de Recherche  (UMR), regroupées au sein de 2 écoles doctorales . L’Université Paul-Valéry travaille en étroite collaboration avec les organismes de recherche, le CNRS, le CIRAD, l’IRD, l’INRAE, l’INRAP, au sein de ses 7 UMR et de la Maison des Sciences de l’Homme SUD (UAR). À ces structures s’ajoutent un LABEX (ArcHiMedE) porté par l’établissement et spécialisé dans l’archéologie ainsi qu’une Fondation dédiée à l’Egyptologie, ou encore le LabEx CeMEB (Centre Méditerranéen de l’Environnement et de la Biodiversité) dont l’UPVM3 est l’un des partenaires.

  • L’université compte quelque 700 chercheurs, chercheuses, enseignants-chercheurs et enseignantes-chercheuses et environ 700 doctorants et doctorantes. Elle propose de nombreuses formations de master et plus de 35 spécialités de doctorat dans le domaine des Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines et Sociales.

  • La recherche à l’UPVM3 se pratique en relation avec des partenaires locaux et régionaux, au sein d’un environnement inter-universitaire (MSH, Collège Doctoral, diverses doubles tutelles et collaborations scientifiques et institutionnelles, etc.), mais aussi à l’échelle de la région Occitanie, dans la mesure où nos unités de recherche entretiennent des collaborations étroites avec l’Université de Perpignan Via Domitia, l’université de Nîmes et l’Université Toulouse Jean-Jaurès. L’université développe également des partenariats privilégiés avec l’École Nationale d’architecture de Montpellier (ENSAM) , mais aussi avec Montpellier Méditerranée Métropole et la Région Occitanie.

  • L’activité scientifique est également irriguée et dynamisée par de nombreux et fructueux partenariats internationaux et se déploie, entre autres, à travers des projets spécifiques aux échelles locale, régionale, nationale et internationale.

  • Université d’art et de culture et université tournée vers les humanités et les sciences sociales, l’établissement s’est doté d’une politique scientifique inclusive qui oriente ses productions vers des problématiques contemporaines sans pour autant renoncer à l’éclairage fourni par une prise en compte du temps long.

  • Ainsi, la politique scientifique de l’établissement a été redessinée par le Conseil Scientifique en 2021 autour des axes suivants :

    • Penser les transitions, les dynamiques et les changements (objets et disciplines)
    • Penser et/ou agir pour un environnement et une société où l’on vit mieux ensemble
    • Création, arts et patrimoine culturel.
  • Les collaborations inter-laboratoires (entre les laboratoires de l’UPVM3 ; entre les laboratoires de l’UPVM3 et d’autres laboratoires en France et l’étranger) font partie d’une politique scientifique qui se déploie dans une démarche de promotion de la science ouverte mais aussi des liens science-société.

  • La plupart des équipes sont installées sur le site Saint-Charles , qui accueille également la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier, Unité d’Appui et de Recherche du CNRS. La recherche à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 s’appuie sur la Direction de la Recherche et des Études Doctorales (DRED). L’établissement veille ainsi à concrétiser l’objectif d’usage social des LLA et SHS placé au cœur de son projet.

  • Les travaux de recherche en LLA et SHS, jouent un rôle essentiel dans la compréhension de notre société et de son développement, ou encore dans la réponse aux attentes de la société civile au regard des grands défis d’aujourd’hui en termes de prise en compte des risques sociétaux et naturels, de développement durable, mais aussi de démocratie participative et consultative, entre autres. Aussi, l’université Paul-Valéry a-t-elle fait le choix de développer les Presses Universitaires de la Méditerranée (PULM)  qui contribuent à la diffusion des travaux de chercheurs locaux ou issus d’autres établissements français et étrangers. Elle est également résolument engagée dans le transfert vers le monde socio-économique en articulation étroite en particulier, avec la Société d’accélération de transfert de technologie dont elle est actionnaire (AxLR ) ou l’écosystème d’innovation et de création d’entreprise, le tissu des incubateurs régionaux (Languedoc Roussillon Incubation, Alter’Incub, Réalis, Synersud), le BIC de Montpellier Méditerranée Métropole et la FrenchTech de Montpellier et la Région Occitanie.

  • La mission Développement Durable & Responsabilité Sociétale met en œuvre l’engagement politique de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 de s’inscrire de façon ambitieuse dans une démarche Développement Durable et de transition énergétique. Il est désormais fondamental pour notre établissement de rendre visible au travers d’une structure les actions à mener dans ce domaine. Afin de remplir sa mission en coordination avec la législation nationale (Loi de grenelle 1, Plan vert- 2009*), la mission Développement Durable vient en coordination et soutien aux services, assure une expertise et une veille réglementaire, est en contact permanent avec les institutions, identifie les actions Développement Durable & Responsabilité Sociétale et élabore des documents spécifiques.

 

 

 

 

 

 

 

Dernière mise à jour : 20/05/2022