Les formes de l'empathie: journée d'études

Le Jeudi, 5. novembre 2020 -
9:00 - 17:30
Salle des Colloques 2 à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 - Site Saint-Charles -

Le jeudi 5 novembre 2020  Salle des colloques 2 Saint Charles, Université Paul-Valéry avec le soutien des équipes LLACS- RéSO (UPVM) et LIRDEF  (UM)

Responsables scientifiques Angela Biancofiore et Clément Barniaudy en présentiel (das le respect des règles sanitaires) et en streaming

Programme

Informations tepcare@gmail.com

Les formes de l'empathie: journée d'études

Quand nous contemplons le visage d’une personne, un paysage d’émotions s’offre à nous : nous entrons spontanément en résonance avec autrui… L’empathie est cette résonance qui se situe sur le plan émotionnel, mais aussi cognitif : à la fois psychique et biologique, ce phénomène qui nous relie les uns aux autres a joué un rôle majeur dans l’histoire de l’évolution. Dans son ouvrage L’âge de l’empathie, Frans de Waal souligne que beaucoup d’animaux survivent non pas en s’éliminant, mais en coopérant et en partageant leur nourriture.

A l’ère de l’Anthropocène, la pandémie de COVID-19 a clairement démontré notre profonde interdépendance : nous pouvons ainsi réaliser que la survie de la biodiversité sur notre planète dépend, entre autres, du degré d’empathie entre les individus d’une même espèce, mais aussi entre espèces différentes : en période de danger, il est nécessaire d’oublier ce qui nous divise car, au sein des catastrophes, nous sommes capables de « bâtir un paradis dans un enfer » (Rebecca Solnit).

Dans le cadre du séminaire Théories et pratiques du care, organisé par les équipes LLACS et LIRDEF, nous invitons les étudiants, les enseignants, les chercheurs et le public en général, à réfléchir sur le rôle de l’empathie dans les arts, la littérature et le processus de traduction entre les langues et les langages.

Dans quelle mesure la création – artistique, littéraire, linguistique - nous permet de comprendre la possibilité d’un autre récit, individuel et collectif, où la sollicitude joue un rôle essentiel pour nous tous ?

Au cœur des écosystèmes vivants, l’empathie est la fibre constitutive de ce nouveau tissu collectif fondé sur la vision profonde de l’interdépendance et la réalisation de la solidarité active.

cette journée est en présentiel (salle des colloques 2, Site de  Saint Charles, Université Paul-Valéry Montpellier) et en streaming  voir le lien dans le site https://tepcare.hypotheses.org/